Des livres à lire aux enfants de six à sept ans (CP/CE1).

Par défaut

Les enfants goûtent au plaisir des mots, à la subtilité des propos et savourent les univers oniriques. Les questionnements s’affinent ….Le livre est source d’humanité. L’amitié, la dualité, l’injustice. Les personnages de papier éprouvent des sentiments similaires aux enfants. Comme l’enfant qui joue au pompier se prend pour un pompier tout en sachant qu’il n’en est pas un. L’enfant qui lit s’identifie émotionnellement aux personnages sans perdre pour autant de son identité ». Noëlle Batt, Complexité et complexification, Revue des livres pour enfants N°155.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Une réponse "

  1. Pingback: La lecture à haute voix un acte essentiel de médiation | Lire et faire grandir ..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s